La Coopérative

Pour les coopératives, l’être humain prime sur la croissance et le profit à tout prix. La logique d’efficacité économique et de libre entreprise est mise en avant. Les coopératives se fondent sur des valeurs humanistes, offrant le visage d’une économie démocratique, empreinte de justice sociale et de respect pour l’environnement.

A l’heure où le local et l’équitable sont de plus en plus demandés des entrepreneurs et des consommateurs, le modèle coopératif permettant de concilier intérêts économiques et sociaux fait son sens.

Mais ce regain d’intérêt pour les coopératives ne tient pas seulement à des considérations d’ordre éthique. La crise économique et financière qui secouent le monde depuis maintenant plus de 10 ans a mis en évidence les excès du système économique en place et la nécessité de le refonder sur de nouvelles bases. A cet égard, le modèle coopératif pourrait être porteur de solutions, car les coopératives ont démontré leur résilience à la crise. En effet, différentes études ont montré que ces entreprises avaient beaucoup mieux résisté à la crise de 2008-2009.

La coopérative est donc une forme de société plus actuelle que jamais. Raiffeisen et les entreprises coopératives qui sont présentes sur le marché le démontrent.

En fait, pour répondre è la question initalement posé, on retrouve la distinction entre une banque "classique" et une banque coopérative dans le statut de l'entreprise. Dans le premier cas, la banque est une société anonyme et les décisions sont prises par les actionnaires sur le modèle "une action = une voix". Dans le second cas, qui est le nôtre, les décisions sont prises par nos sociétaires, par vous, et ceci indépendamment du nombre de parts sociales.


L’esprit pionnier de M. Raiffeisen

Friedrich Wilhelm Raiffeisen a vu le jour dans le village de Hamm, en Allemagne. Après une brève carrière militaire, il obtient une place dans l’administration et gravit rapidement les échelons grâce à sa lucidité, son esprit de décision, son intelligence et sa discipline.

Dans un petit village nommé Flammersfeld, il fonde "une société de secours pour l’aide aux paysans", où les habitants les plus aisés s’engagent solidairement à garantir les fonds nécessaires. L’activité de M. Raiffeisen est d’abord caritative puis évolue peu à peu vers une participation effective et un engagement personnel des emprunteurs dans le besoin. Sa société de bienfaisance fait place à une "société de caisse de prêts" qui marque le début de la grande aventure du nom Raiffeisen.


Les débuts de Raiffeisen en Suisse

En Suisse, le curé Johann Evangelist Traber de Bichelsee fut l’initiateur principal et membre cofondateur de la première Caisse Raiffeisen et de l’Union Raiffeisen Suisse. Il réussit ce que d’influents experts agricoles avaient déjà tenté de propager à Berne et à Zurich dix ou vingt ans avant lui sans succès.

C'est sur son initiative que la localité de Bichelsee (TG) accueille en 1899 la première Caisse Raiffeisen de Suisse, qui existe toujours. En 1902, dix établissements fondèrent l'Union Suisse des Caisses Raiffeisen, devenue depuis Raiffeisen Suisse. Son siège s'établit en 1936 à St-Gall et le reste à ce jour.

Vous pourriez aussi être intéressé par…

Il était une fois...

Depuis quand existe votre Raiff' ? Quelle est son histoire ? Apprenez-en plus. 

Associer chiffres et banque est d'usage

Découvrez votre Raiff' au travers de quelques quelques chiffres clés !

Devenir membre de votre Raiff'

Devenez sociétaire et profitez de nombreux avantages financiers et de loisirs.

Notre Team

Nos conseillers attendent volontiers votre appel pour répondre à vos questions. Faisons connaissance !